Fonds de la bourse Jeanne-et-Maurice-Lavallée

Fonds de la bourse Jeanne-et-Maurice-Lavallée

Notes biographiques

Né le 31 octobre, 1904 à Saint-Robert au Québec, Maurice Lavallée débute sa carrière d’enseignant à Edmonton en 1927 au Collège Saint-François-Xavier. En 1932, il unit sa vie à celle de Jeanne Patenaude, native d’Edmonton. Dès 1929, il voue son énergie et ses talents à la préparation des Concours de français de l’ACFA. Des milliers d’élèves franco-albertains, de la 3e à 12e année, passent un ensemble d’examens et reçoivent un diplôme s’ils obtiennent une note de 50 % ou plus.

Cet engagement loyal et fidèle auprès de ces élèves dure 40 ans. De 1930 à 1935, il assume la direction du journal La Survivance. De 1935 à 1943, il occupe des postes à temps partiel : suppléant pour les écoles catholiques d’Edmonton, enseignant de cours de français sur les ondes de CKUA. De 1943 à 1968, il occupe le poste d’enseignant de français à l’école des cours par correspondance d’Alberta Education. En 1946, il fonde la première librairie française à Edmonton et met sur pied l’Association des éducateurs bilingues de l’Alberta dont il sera président pendant 16 ans. Dans toutes ces réalisations, il a pu compter sur la collaboration inconditionnelle de son épouse, Jeanne.

Jeanne et Maurice Lavallée ont eu quatre enfants : Gilbert, Georges, Simone et Marcel. Maurice Lavallée est décédé le 1er aout 1986 et Jeanne le 1er janvier 1993.

Fonds Jeanne-et-Maurice-Lavallée

À la suite de la mise en place du secondaire deuxième cycle à l’école Maurice-Lavallée, la bourse Jeanne-et-Maurice-Lavallée a été créée et des fonds ont été recueillis dans la communauté pour offrir annuellement une bourse d’études postsecondaires à un finissant de l’école. Au début, ces fonds étaient administrés par l’ACFA et en 2011, ils ont été transférés à La Fondation franco-albertaine.